Sur rendez-vous
17 place de la Préfecture
62000 Arras
03 21 23 57 23
Prise de rendez-vous par internet
Accueil > Interventions > Chirurgie mammaire : Réduction des seins

Réduction mammaire, trait mastoplastie de réduction

L'hypertrophie mammaire correspond à un volume des seins trop important qui est souvent associée à une ptose (sein qui tombe) et à une déformation des aréoles (aréole élargie).

Elle peut être constitutionnelle (c'est à dire présente dès l'adolescence), ou faire suite à une prise de poids.

Souvent source d'inconfort vestimentaire, de dorsalgies (douleurs dorsales), ou de gène fonctionnelle dans la pratique d'activités sportives, elle peut en outre avoir un retentissement psychologique.

But de l'intervention trait

Le but d'une réduction mammaire est de diminuer le volume des seins mais aussi de remonter et de remodeler la poitrine afin d'obtenir un résultat naturel, adapté à la morphologie de la patiente. L'importance de la réduction est définie au cours des différentes consultations.

Modalités : trait

  • 2 consultations pré-opératoires.
  • 1 consultation avec un médecin anesthésiste.
  • 1 bilan pré-opératoire comprenant notamment une mammographie.
  • Arrêt du tabac fortement conseillé afin de réduire les risques de complications post-opératoires.
  • Hospitalisation : 1 à 2 nuits.
  • Anesthésie générale.
  • Durée de l'intervention : 2 à 3 heures.

Cicatrices : trait

La forme des cicatrices reproduit celle d'une ancre de marine : une cicatrice autour de l'aréole, une cicatrice verticale sous l'aréole, et une cicatrice horizontale dans le sillon sous mammaire.

Parfois, une cicatrice péri-aréolaire associée à une cicatrice verticale sous l'aréole peuvent suffire.

réduction mammaire - technique à 1 cicatrice
Chirurgie mammaire :
technique à une cicatrice
réduction mammaire - technique à 2 cicatrices
Chirurgie mammaire :
technique à deux cicatrices
réduction mammaire - technique à 3 cicatrices
Chirurgie mammaire :
technique à trois cicatrices

Suites opératoires : trait

  • Peu de douleurs.
  • Ecchymoses : 7 à 15 jours.
  • Œdème : 2 mois.
  • Troubles de la sensibilité aréolaire possibles mais généralement résolutifs en quelques semaines.
  • Pansement tous les deux jours.
  • Consultations de contrôle à 1 semaine ,1 mois, puis 6 mois ou 1 an.
  • Soutien gorge contenseur porté jour et nuit pendant 6 semaines.
  • Convalescence : 2 semaines.
  • Sport autorisé à 6 semaines.

Résultat : trait

Le résultat morphologique définitif ne peut être jugé qu'à 3 mois de l'intervention, après fonte totale de l'œdème. Quant aux cicatrices, elles ne sont jugées qu'à un an du geste opératoire.

La forme des seins est initialement peu naturelle. Elle évolue au cours des premiers mois pour progressivement devenir harmonieuse.

Afin que le résultat soit pérenne, il est essentiel de conserver un poids relativement stable après l'intervention. Tout amaigrissement ou prise de poids secondaire entraînerait une détérioration de ce résultat.

Complications potentielles : trait

Les complications liées à l'anesthésie générale sont exceptionnelles et vous seront exposées par le médecin anesthésiste au cours de votre consultation pré-opératoire.

Les complications post-opératoires liées à la chirurgie sont également rares. Ce sont :

  • Celles communes à toutes les interventions chirurgicales : hématomes, infections, troubles et retards de cicatrisation.
  • Celle spécifiques à la chirurgie mammaire : risque de nécrose d'aréole quand les seins tombent beaucoup. Une greffe aréolaire peut parfois être proposée pour prévenir ce risque (technique de Thorek).

Autres informations : trait

Cette chirurgie n'interfère pas avec le dépistage du cancer du sein.

Une grossesse ultérieure est tout à fait possible, mais il est conseillé d'attendre un an après le geste opératoire. L'allaitement est alors possible chez 50% des patientes opérées.

lien vers la fiche SOFCPRElien vers la page photos

LISTE DES INTERVENTIONS trait