Sur rendez-vous
17 place de la Préfecture
62000 Arras
03 21 23 57 23
Prise de rendez-vous par internet
Accueil > Interventions > Chirurgie mammaire : Gynécomastie

gynécomastie, trait hypertrophie mammaire masculine

La gynécomastie correspond à un développement excessif des seins chez l'homme (hypertrophie mammaire). Elle est souvent asymétrique.

Elle peut être constitutionnelle (présente dès l'adolescence), ou secondaire (prise de médicament principalement, les autres causes étant plus rares…). Elle est parfois en rapport avec une prise de poids importante (on parle alors d'adipomastie).

Il est essentiel de rechercher une cause particulière à ce trouble, et une consultation avec un bilan endocrinologique est nécessaire. Le traitement chirurgical permet une correction efficace et définitive de cette disgrâce.

But de l'intervention trait

Le but de l'intervention est de réséquer, de manière définitive, la glande ou la graisse excédentaire, et de réadapter la peau afin de retrouver un thorax masculin harmonieux.

Plusieurs techniques peuvent être proposées et varient en fonction de la consistance et de l'importance de la gynécomastie :

  • Souvent une lipoaspiration est nécessaire. Elle peut suffire quand la gynécomastie est de consistance graisseuse.
  • Elle peut être associée à une résection glandulaire sous-cutanée par voie hémiperiaréolaire inférieure quand la peau est de bonne qualité.
  • Parfois, une résection cutané est nécessaire en cas de gynécomastie importante, avec relâchement de la peau.

Modalités : trait

  • 2 consultations pré-opératoires.
  • 1 consultation avec un médecin anesthésiste.
  • 1 bilan pré-opératoire comprenant notamment un bilan endocrinologique.
  • Arrêt du tabac fortement conseillé afin de réduire les risques de complications post-opératoires.
  • Hospitalisation : 1 nuit.
  • Anesthésie générale.
  • Durée de l'intervention : 1 à 2 heures suivant la technique.

Cicatrices : trait

Elles sont variables en fonction de la technique utilisée :

  • Lipoaspiration seule : cicatrices de 5 mm latéro-thoraciques, très discrètes.
  • Résection glandulaire sous cutanée par voie hémiperiaréolaire : cicatrice hémipériaréolaire inférieure, associée à deux cicatrices de 5 mm latéro-thoraciques pour effectuer la lipoasiration.
  • Résection cutanée et glandulaire : Cicatrice autour de l'aréole (greffée), associée à une cicatrice horizontale localisée dans le sillon sous mammaire, ou à une cicatrice en « L ».
gynécomastie - technique à 1 cicatrice
Gynécomastie :
Cicatrice hémipériaréolaire inférieure
gynécomastie - technique à 2 cicatrices
Gynécomastie :
Cicatrice sous-mammaire et périaréolaire

Suites opératoires : trait

  • Peu de douleurs.
  • Ecchymoses : 7 à 15 jours.
  • Œdème : 2 mois.
  • Pansement tous les deux jours.
  • Consultations de contrôle à 1 semaine puis 3 mois.
  • Vêtement compressif porté jour et nuit pendant 6 semaines.
  • Convalescence : 1 semaine.
  • Sport autorisé à 6 semaines.

Résultat : trait

Le résultat définitif ne peut être jugé qu'à 3 mois de l'intervention après fonte totale de l'oedème. Quant aux cicatrices, elles ne sont jugées qu'à un an du geste opératoire.

Complications potentielles : trait

Les complications liées à l'anesthésie générale sont exceptionnelles et vous seront exposées par le médecin anesthésiste au cours de votre consultation pré-opératoire.

Les complications postopératoires liées à la chirurgie sont également rares. Ce sont :

  • Celles communes à toutes les interventions chirurgicales : hématomes, infections, troubles et retards de cicatrisation.
  • Et celles liées à la lipoaspiration : saignements, défaut de redrapage cutané).
lien vers la fiche SOFCPRElien vers la page photos

LISTE DES INTERVENTIONS trait