Sur rendez-vous
17 place de la Préfecture
62000 Arras
03 21 23 57 23
Prise de rendez-vous par internet
Accueil > Interventions > Chirurgie mammaire : Augmentation des seins par prothèses

augmentation mammaire par prothèses, trait mastoplastie d'augmentation

L'hypoplasie mammaire correspond à un volume insuffisant de la poitrine et peut être la conséquence d'un manque de développement de la glande à la puberté, ou alors apparaître secondairement par perte du volume glandulaire (grossesse, amaigrissement, perturbations hormonales...).

Elle est souvent mal vécue et source d'un retentissement psychologique.

But de l'intervention trait

La mastoplastie d'augmentation corrige cette hypoplasie des seins. Son but est d'augmenter le volume du sein par la mise en place d'une prothèse mammaire (ou implant mammaire). Les prothèses utilisées sont des prothèses préremplies de gel de silicone.

Il existe différents types de prothèses mammaires (rondes ou anatomiques), différents profils (prothèses peu, moyennement, ou fortement projetées), différents positionnements (devant ou derrière le muscle grand pectoral), différentes voies d'abord provoquant différents types de cicatrices (hémiperiaréolaire inférieure, sous mammaire, ou axillaire).

Au cours des différentes consultations le Docteur Le Pendeven choisira, en fonction des attentes mais aussi de la morphologie de la patiente, l'implant le plus adapté pour avoir un résultat naturel et harmonieux.

augmentation mammaire - prothèse en avant du muscle
Augmentation mammaire :
prothèse en avant du muscle
augmentation mammaire - prothèse en arrière du muscle
Augmentation mammaire :
prothèse en arrière du muscle

Modalités : trait

  • 2 consultations pré-opératoires.
  • 1 consultation avec un médecin anesthésiste.
  • 1 bilan pré-opératoire comprenant notamment une mammographie.
  • Arrêt du tabac fortement conseillé afin de réduire les risques de complications post-opératoires.
  • Hospitalisation : 1 à 2 nuits.
  • Anesthésie générale.
  • Durée de l'intervention : 1 heure 30.

Cicatrices : trait

La rançon cicatricielle varie en fonction de la voie d'abord utilisée : axillaire, sous mammaire ou hémipériaréolaire inférieure.

augmentation mammaire par prothèses - cicatrices
Cicatrices :
1- Axillaire
2- Sous-mammaire
3- Hémipériaréolaire inférieure

Suites opératoires : trait

  • Peu de douleurs (plus importantes en position rétropectorale).
  • Œdème et ecchymoses :7 à 15 jours.
  • Pansement tous les deux jours.
  • Patiente revue à 1 semaine ,1 mois, puis 6 mois ou 1 an.
  • Soutien gorge avec contenseur porté jour et nuit pendant 6 semaines.
  • Convalescence : 2 semaines.
  • Sport autorisé à 6 semaines.
  • Nécessité de changements d'implants itératifs, tous les 10 ans environ.

Résultat : trait

Le résultat morphologique définitif ne peut être jugé qu'à 3 mois de l'intervention, après fonte totale de l'œdème et rétraction cutanée. Quant aux cicatrices, elles ne sont jugées qu'à un an du geste opératoire.

Complications potentielles : trait

Les complications liées à l'anesthésie générale sont exceptionnelles et vous seront exposées par le médecin anesthésiste au cours de votre consultation pré-opératoire.

Les complications post-opératoires liées à la chirurgie sont également rares. Ce sont :

  • Celles communes à toutes les interventions chirurgicales : hématomes, infections, troubles et retards de cicatrisation.
  • Celles liées aux prothèses et qui sont fort heureusement également très rares : coques, rotations, ruptures.

Autres informations : trait

Cette chirurgie n'interfère pas avec le dépistage du cancer du sein.

Une grossesse ultérieure est tout à fait possible, mais il est conseillé d'attendre un an après le geste opératoire. Elle modifiera alors l'aspect de la poitrine, de la même façon que chez une femme n'ayant pas eu de chirurgie mammaire. L'allaitement est dans certains cas possible.

lien vers la fiche SOFCPRElien vers la page photos

LISTE DES INTERVENTIONS trait