Sur rendez-vous
17 place de la Préfecture
62000 Arras
03 21 23 57 23
Prise de rendez-vous par internet
Accueil > Interventions > Chirurgie du visage : Lifting

Les Liftings trait du visage

Avec l'âge, les paupières inférieures "se creusent", les pommettes diminuent de volume et chutent, les sillons nasogéniens (sillon entre la joue et la lèvre) s'accentuent. Ce vieillissement des tissus cutanés aboutit également à l'apparition des plis d'amertume (plis du coin des lèvres), des bajoues, et à un relâchement du cou.

Le lifting permet de diminuer les conséquences du vieillissement naturel du visage et du cou.

Les différents liftings et leurs objectifs trait

Le but du lifting est de retrouver un visage plus jeune, naturel, et qui garde toutes les expressions qui vous caractérisent.

Il en existe plusieurs types, que l'on peut éventuellement associer au cours d'une même intervention, et qui agissent sur les différentes localisations de ce relâchement cutané.

  • Lifting cervico-facial : intéresse le 1/3 inférieur de la face. Il rajeunit le cou et redéfinit l'ovale du visage. L'angle cervico-mentonier est redessiné, les bajoues diminuées. C'est le lifting le plus réalisé.
  • Lifting cervico facial
    Lifting cervico-facial :
    1- Cicatrice
    2- Décollement
    lien vers la fiche SOFCPRE
  • Lifting vertical : intéresse le 1/3 moyen de la face. Il remonte les pommettes, diminue les cernes et les sillons nasogéniens. Il améliore les paupières inférieures.
  • Lifting temporal : intéresse la partie externe du regard, les rides de la patte d'oie (ride du coin de l'œil) qu'il diminue, et la partie externe des sourcils qu'il remonte. Il éclaircit le regard.
  • Lifting frontal : on lui préfère actuellement des techniques moins invasives, basées sur l'injection de produits de comblement ou de toxine botulinique.

Souvent les liftings sont associés à d'autres gestes chirurgicaux tels que la lipostructure du visage, les blépharoplasties, ou la lipoaspiration du menton.

Modalités : trait

  • 2 consultations pré-opératoires minimum.
  • 1 consultation avec un médecin anesthésiste.
  • 1 bilan pré-opératoire.
  • Arrêt du tabac fortement conseillé afin de réduire les risques de complications post-opératoires.
  • Hospitalisation : ambulatoire (1 journée d'hospitalisation) ou 1 nuit suivant le geste réalisé.
  • Anesthésie générale.
  • Durée de l'intervention : 1 à 4 heures suivant la technique.

Cicatrices : trait

Les cicatrices varient suivant le type de lifting :

  • Lifting cervicofacial : Elles sont camouflées « autour de l'oreille » : sous la patte des cheveux, dans un pli en avant de l'oreille, contournent l'oreille sous le lobe pour se finir en arrière dans les cheveux.
  • Lifting vertical : Elles sont camouflées dans les cheveux et les rides de la pâte d'oie (rides du coin de l'œil).
  • Lifting temporal : Elles sont camouflées dans les cheveux.
Lifting vertical
Lifting vertical :
1- cicatrices temporales
2- cicatrices sous-ciliaires

Suites opératoires : trait

  • Peu de douleurs.
  • Ecchymoses : 7 à 15 jours.
  • Œdème : peu d'œdème pour les liftings temporaux et cervico-faciaux. Les suites sont plus longues et l'œdème plus important pour le lifting vertical avec une sensation de tension persistante durant 1 mois.
  • Pansement tous les deux jours.
  • Consultations de contrôle à 1 semaine ,1 mois, puis 6 mois ou 1 an.
  • Retour à la vie sociale : 2 semaines pour le lifting cervico-facial, 3 semaines à 1 mois pour le lifting vertical, 1 semaine pour le lifting temporal.

Résultat : trait

Le résultat définitif ne peut être jugé qu'à 3 mois de l'intervention après fonte totale de l'oedème. Quant aux cicatrices, elles ne sont jugées qu'à un an du geste opératoire.

Complications potentielles : trait

Les complications liées à l'anesthésie générale sont exceptionnelles et vous seront exposées par le médecin anesthésiste au cours de votre consultation pré-opératoire.

Les complications post-opératoires liées à la chirurgie sont également rares. Ce sont :

  • Celles communes à toutes les interventions chirurgicales: hématome, infection, souffrance cutanée, troubles et retard de cicatrisation.
  • Celles spécifiques du lifting cervico-facial : diminution de la sensibilité du lobe d'oreille, exceptionnels cas de paralysie faciale.
  • Celles spécifiques du lifting vertical : exceptionnelle diminution de la sensibilité labiale supérieure.
  • Celles spécifiques du lifting temporal : exceptionnelle paralysie faciale.
lien vers la page photos

LISTE DES INTERVENTIONS trait