Sur rendez-vous
17 place de la Préfecture
62000 Arras
03 21 23 57 23
Prise de rendez-vous par internet
Accueil > Interventions > Chirurgie de la silhouette : Cruroplastie ou lifting des cuisses

lifting des cuisses trait cuiss-lift, cruroplastie

À la suite d'un amaigrissement important, la peau de la cuisse qui a perdu son élasticité naturelle se relâche et tombe. Un excès graisseux peut également persister. L'ensemble confère à la cuisse un galbe disgracieux et peut également être source d'inconfort par les frottements et les macérations qu'il engendre.

But de l'intervention trait

Le but de la cruroplastie est de galber la cuisse pour lui redonner un contour harmonieux. Elle permet de retirer l'excès graisseux et de remettre en tension l'enveloppe cutanée. Ce lifting de la cuisse associe donc souvent :

Cruroplastie - technique à cicatrice horizontale arrière Cruroplastie - technique à cicatrice horizontale avant
Cruroplastie, technique à cicatrice horizontale :
1- Lipoaspiration
2- Résection cutanée
3- Incision
Cruroplastie - technique à cicatrice en ancre marine arrière Cruroplastie - technique à cicatrice en ancre marine avant
Cruroplastie, technique à cicatrice en ancre marine :
1- Lipoaspiration
2- Résection cutanée
3- Incision

Modalités : trait

  • 2 consultations pré-opératoires.
  • 1 consultation avec un médecin anesthésiste.
  • 1 bilan pré-opératoire.
  • Arrêt du tabac fortement conseillé afin de réduire les risques de complications post-opératoires.
  • Hospitalisation : 1 nuit.
  • Anesthésie générale.
  • Durée de l'intervention : 2 à 3 heures.

Cicatrices : trait

Elles sont variables en fonction de la technique et des séquelles présentées :

  • En cas de relâchement important intéressant une grande partie de la hauteur de la cuisse, la cicatrice forme un "T" : une cicatrice verticale le long de la face interne de la cuisse, rejoint en haut une cicatrice horizontale à la racine du membre.
  • En cas de relâchement situé essentiellement à la partie supérieure de la cuisse, seule une cicatrice horizontale à la racine du membre peut suffire.
Cruroplastie - cicatrice horizontale arrière Cruroplastie - cicatrice horizontale avant
Cruroplastie, cicatrice horizontale
Cruroplastie - cicatrice en ancre marine arrière Cruroplastie - cicatrice en ancre marine avant
Cruroplastie, cicatrice en ancre marine

Suites opératoires : trait

  • Intervention un peu douloureuse. La douleur est aisément calmée par des antalgiques appropriés.
  • Œdème : 2 mois.
  • Ecchymoses : 7 à 15 jours.
  • Pansement tous les deux jours, anticoagulation pour prévenir la phlébite tous les jours pendant 3 semaines.
  • Consultations de contrôle à 1 semaine ,1 mois, puis 6 mois ou 1 an.
  • Vêtement compressif à porter jour et nuit pendant 6 semaines.
  • Convalescence : 2 à 3 semaines.
  • Sport autorisé à 6 semaines.

Résultat : trait

Le résultat morphologique définitif ne peut être jugé qu'à 3 mois de l'intervention, après fonte totale de l'œdème et rétraction cutanée. Quant aux cicatrices, elles ne sont jugées qu'à un an du geste opératoire.

Afin que le résultat soit pérenne, il est essentiel de conserver un poids - relativement - stable après l'intervention. Tout amaigrissement ou prise de poids secondaire entraînerait une détérioration de ce résultat.

Complications potentielles : trait

Les complications liées à l'anesthésie générale sont exceptionnelles et vous seront exposées par le médecin anesthésiste au cours de votre consultation pré-opératoire.

Les complications post-opératoires liées à la chirurgie sont également rares. Ce sont celles communes à toutes les interventions chirurgicales : hématomes, infections.

Des troubles et retards de cicatrisation sont possibles. Ils nécessitent souvent le passage d'une infirmière tous les jours les premières semaines.

lien vers la fiche sofcprelien vers la page photos

LISTE DES INTERVENTIONS trait